FR / EN
Accueil"/
Angalia - Qui sommes-nous? separateur Angalia - Artistes separateur Angalia - Actualités separateur Angalia - Pourquoi le Congo ?
ligne

La place de l'art contemporain africain


Vue de Swab Art Fair 2015 - Barcelone
Vue de Swab Art Fair 2015 - Barcelone
Pour une majorité d’amateurs d’art, l’art africain est incarné avant tout par les masques et les statuettes. Or, si la contribution des arts premiers à la reconnaissance artistique de l’Afrique est immense, elle ne doit pas occulter la création contemporaine.

L’Afrique change. Elle montre les premiers signes d’une extraordinaire mutation. A la fois témoins et acteurs de ce changement, les artistes nous offrent le visage d’une Afrique qui s’ouvre au monde et entend désormais s'exprimer pleinement, dans l’art comme dans le domaine économique.

Une création contemporaine de plus en plus visible

Les expositions « Magiciens de la terre  », en 1989, et « Africa Remix  », en 2005, ont fait date dans la reconnaissance de l’art contemporain africain. Soutenue par de grandes collections privées (la collection Pigozzi notamment), par des biennales, des critiques d’art, des curateurs et une bibliographie qui s’étoffe, la présence des plasticiens africains dans l’univers de l’art contemporain progresse de jour en jour. Elle va de pair avec l’intérêt croissant des collectionneurs et amateurs d’art pour la création non occidentale – par exemple l’art contemporain en provenance d’Inde. Depuis plusieurs années, de grandes maisons d’enchères organisent régulièrement des ventes d’art africain contemporain à Paris, Londres ou New York. Plus récemment, trois foires-expositions annuelles spécialisées ont vu le jour : « 1:54  » à Londres depuis 2013 et New York depuis 2015, et AKAA à Paris en novembre 2016. A Paris, l’exposition de la Fondation Cartier pour l’art contemporain « Beauté Congo - Congo Kitoko 1926 – 2015 », en 2015, a connu un très grand succès. Enfin l'année 2017 restera marquée en France par une programmation sans précédent avec, entre autres événements, l'Afrique à l'honneur à Art Paris, les expositions "Afriques capitales " à Paris et à Lille, et la grande exposition "Art/Afriques, le nouvel atelier " à la Fondation Louis Vuitton.

Art contemporain africain : un marché en construction

Bien sûr, de nombreuses faiblesses demeurent. A commencer par la situation sur le continent africain où, à l’exception de l’Afrique du Sud, le marché intérieur est encore trop restreint pour soutenir les artistes et favoriser la mise en place d’une infrastructure de marché. Mais ces faiblesses offrent aussi des opportunités. Elles encouragent notamment les artistes africains à rechercher des connections internationales, ce qui concourt à accélérer leur intégration au marché international. D’un point de vue économique, l’art contemporain africain présente tous les traits d’un marché émergent. Les initiatives se multiplient, la créativité est intense, mais les prix restent encore très abordables. Pour les collectionneurs, c’est le moment d’entrer sur le marché. 

REVUE DES MEDIAS EN LIGNE SUR L'ART AFRICAIN CONTEMPORAIN
Initiatives, points de vue, pratiques artistiques et acteurs de promotion de l’art contemporain africain se multiplient. Une revue de presse en ligne vous propose de suivre l’évolution de l’art contemporain africain dans ses différentes dimensions :
 
RSS twitter